Visibilité des réseaux sociaux sur les sites web des marques/entreprises : encore du travail à faire…

Alors que les réseaux sociaux sont présentés comme des incontournables de la vie numérique des entreprises pour vendre, fidéliser, développer leur notoriété, engager la conversation, et j’en passe, la question de la présence sur Facebook ou Twitter ne se pose plus. On se demande surtout de quelle manière, avec quels objectifs et dans quelle stratégie globale l’intégrer.

Une vision globale du positionnement web implique des liens entre les espaces et une visibilité pour la page Facebook ou le compte Twitter sur chacun des espaces exploités (autres réseaux, site web, etc.). Grosso modo, si on est sur le web, il faut avoir une vision en réseau, en toile, c’est-à-dire interconnectée et pas une logique en silo.

Dans cette optique, si les réseaux sociaux doivent drainer du trafic vers l’espace central, le site web, celui-ci est aussi un moyen d’attirer des nouveaux fans ou des nouveaux followers. La présence d’un lien vers le compte Twitter de la marque ou le flux de ses tweets, un lien vers la page Facebook de l’entreprise ou d’un produit, sur la homepage ne fait pas du site une impasse virtuelle où risquent de se perdre des internautes. Ce sont des outils qui permettent de capitaliser sur cette visite, de capter l’attention de l’internaute et de le fidéliser.

Une étude publiée par Pingdom s’est intéressée à la présence des médias sociaux sur les 10.000 plus importants sites mondiaux. Le résultat est décevant ou encourageant, tout dépend de quel point de vue on se place. En effet, 49,3% de ces sites mastodontes affichent des liens vers leur espace Facebook mais ce pourcentage tombe à 24,3% lorsqu’on parle uniquement d’intégration d’un module Facebook.

En ce qui concerne Twitter, 41,7% des 10.000 plus importants sites, affichent des liens vers leur compte ou leur contenu Twitter. Là encore, si on s’intéresse uniquement à l’intégration de plugins ou de widgets Twitter, seulement 10% du panel analysé ont mis ces outils plus aboutis en place.

C’est un résultat encourageant si on se place du côté de la marge de progression. 49,3% pour Facebook et 41,7% pour Twitter c’est bientôt ou presque la moitié des sites les plus importants. On ne peut que s’attendre à une progression continue sur le reste du panel, celui qui n’a pas encore laissé de place à ses espaces sur les réseaux sociaux.

C’est un résultat décevant si on regarde bien ce panel. Ces 10.000 plus importants sites sont des acteurs majeurs du web mondial. Ils reçoivent des millions de visites chaque jour. Et pourtant, dans un milieu où le web social devrait être la norme, ils n’ont pas mis en place une stratégie globale de positionnement. Ils n’ont pas liés leurs espaces. D’ailleurs, il serait pertinent de regarder combien, parmi ces sites, ont une page Facebook ou un compte Twitter. Cela permettrait de pondérer les résultats et de voir réellement ceux qui n’utilisent pas du tout les réseaux sociaux (ce qui explique l’absence de lien sur le site) et ceux qui les utilisent mais ne les mettent pas de l’avant.

 

 

One thought on “Visibilité des réseaux sociaux sur les sites web des marques/entreprises : encore du travail à faire…

  1. Pingback: Visibilité des réseaux sociaux sur les sites web des marques/entreprises | SIVVA | Scoop.it

Leave a Reply